•  

    Hier matin, il faisait très beau. Là, je ne vous apprend rien, mais si vous ne vivez pas sur mars, vous devriez savoir que des particules pas super bonnes pour la santé on decidées de faire parler d'elles.

     

    Il faisait très beau, donc, et j'ai eu droit à un récit des souvenir de mes ancêtres. (mais si ! vous savez, ceux qui sont nés avant internet) Apparemment, quand les visiteuses de Tchernobyl sont arrivés chez nous, le temps était radieux et comme ce jour étais férié, tout le monde est sortit prendre un bain de soleil bien mérité après des mois d'hiver.

     

    Juste pour vous dire de profiter du beau temps, qui va durer, je l'espère.

     

     

    ps : les tulipes ont enfin fleuries ! (et pas de pustules verdâtres à signaler sur le visage de mes proches)



    votre commentaire
  • LivresL'autre jour, je suis sortie de ma campagne pour aller acheter des petits morceaux de culture (des livres quoi). Une fois garée dans un parking souterrain, je me suis demander si il ne fallait pas mieux que je cache le livre que j'avais avec moi pour éviter tentations. Mais j'ai vite écartée cette théorie. Qui à déjà forcé une voiture pour un tas de papier ? Je me suis dit que c'était impossible. Car si les voleurs s'intéressaient un peut à la lecture, il ne leur viendrais pas à l'idée de voller quoi que se soit. (C'est mon avis bien sur)

     

    www.udesdurable.org/ 15aine

     

    C'est donc avec plaisir que j'ai laisser le livre repposer sur la banquette arrière pendant que je faisais mes courses.

    Pin It

    votre commentaire
  • Hier matin, la terre à fait une grosse crise de colère en se secouant comme un chien mouillé mais à l'échelle cosmique.  Cette grande caprissieues pique des crisse de plus en plus régulièrement malheureusement... Un de ses jours je me demande si le chien de va pas employer les grands moyens pour se débarsser de ses pusses. Pour le plus grand plaisir de tous, la grosse bebette où nous avons élue domicile se contente de se gratter de temps en temps mais elle pourrais bien trouver un bon anti-pusse pour se débarasser de nous d'ici pas longtemps.

     

    Ne cherchez pas de sinification particulière à ce message, c'est juste pour information.


    tickerzz.com Ticker

    Pin It

    8 commentaires
  • voici un petit résonement qui m'a trotté dans la tête pendant quelques jours
     

    Admettons que vous voulez lire un livre sans fin, pour ne pas être frustrer par une fin tragique ou de mauvaise qualité. Pour le lire vous devez tenir l’ouvrage entre vos main (ou le faire tenir par quelqu’un si vous avez peur de vous salir). Mais c’est impossible puisque le livre n’a pas d’épaisseur : il est infiniment épais. Comment lire un livre que l’on ne peut pas toucher ?

    Ce livre est devenu une sorte de “non-livre”. Donc pour qu’un livre soit un livre, il faut qu’il ai une fin.

     

    Une droite est infinie. Si vous voyez une “droite” qui prend tout vôtre chant de vision et que vous ne pouvez pas tourner la tête, vous ne pouvez pas affirmer que cette droite est infinie car vous ne pouvez pas aller vérifier. Donc vous ne pouvez pas prouver que ce que vous observer est une droite.

     

    Voilà où je veux en venir. Si la droite n’est pas infinie, alors ce n’est pas une droite. Si le livre n’est pas fini, alors ce n’est pas  un livre. Donc la droite est en quelque sorte le contraire du livre.

    Nous voici confronter à un problème… En cherchent la définition du mot “livre” dans un dictionnaire vous ne trouverez jamais écrit : “contraire : droite”. Ne vous en faites pas, je ne vais pas me fâcher avec le dictionnaire, pour la simple et bonne raison que le problème vas se résoudre facilement : La droite n’existe pas.

    Par définition, la droite est infinie. Mais si nous reprenons la droite de tout à l’heure et que maintenant, vous pouvez bouger, vous pouvez toujours marcher des heures et des heures, quand vous vous arrêtez, rien ne vous prouvera que la droite est infinie : elle peut très bien finir à l’horizon.

    Vous pourrez toujours prouver qu’une soit disant “droite” n’en  est pas une, mais jamais qu’une droite en est une.

    La seule droite “parfaite” est le cercle. Si vous suivez avec votre doigt ses contours, vous ne vous arrêterez jamais. Mais je cercle n’est pas droit, il est courbé. La cercle n’est donc pas une droite droite. Le problème c’est qu’une droite est droite. L’infini est le fait d’être droit est donc impossible à réunir. La droite n’existe pas.

     

    Revenons au livre, abandonné à la triste idée d’être le contraire d’une droite. Comme la droite n’existe plus, le livre ne peut plus être son contraire.

     

    Nous voici réconcilier avec le dictionnaire.


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique